«Nous espérons tous les jours que la guerre s’arrête»

Alexandra, 33 ans, est arrivée au Luxembourg avec son petit garçon et sa petite fille de 11 et 5 ans au sein du bus coordonné par Julien Doussot. Recueillis par une famille luxembourgeoise, les Ukrainiens tentent de se reconstruire, mais n’espèrent qu’une chose: rentrer chez eux.

Article PaperJam 14/03/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.